Traduction d’un poème de Kaber Hachem, chanté par Maaluma

Imprimer Imprimer

Traduction d’un poème de Kaber Hachem, chanté par Maaluma

=جئت تخطو في حياء = ودلال وخفر

=جئت والأهداب غطت = حورا يسبي الحور

=يامليح القد مهلا = إنماالناس بشر

=يامليح القد إني = متعب إليك عني

= أنت ناقوس الخطر=

=لاتخافن بعادي = أنت شيء في فؤادي

= طعمه طعم السهر=

=لاتراعي يامهاتي = أنت أغلي أمنياتي

= أنت أحلى من خطر=

كابر هاشم

Tu es venue à moi, si timide et charmante

Si pudique, gracieuse et élégante

Tu es là et tes cils cachent un regard

Dont les prunelles très noires

Et le blanc des yeux si blanc

Séduit ce contraste si fascinant

Ô toi à la belle prestance,

Sois douceur et indulgence

On est de pauvres êtres humains

Ô toi, à la taille élancée

Je suis à bout, c’est certain

Laisse-moi, arrête d’avancer

Tu es le gong qui annonce le péril

Ne crains pas que je t’abandonne,

Tu es en mon âme, une partie de ma personne

Tu as d’une nuit blanche le goût du délire

Sois confiante, ma gazelle ... mon plus grand désir,

De tous les dangers, tu es le plaisir

Aichetou Ahmedou