DE LA TRADUCTION ...

Imprimer Imprimer

DE LA TRADUCTION ...

C’est la littérature faisant triomphalement fi des barrières linguistiques, multipliant les lecteurs par des milliers, des millions. Elle rend le monde accessible et permet sa connaissance, en enrichissant et en élargissant la vision qu’on a de lui.

Ecrire dans une langue étrangère ou se faire traduire est un propulseur puissant dans le contact, l’échange et la communication entre les communautés de langue et de cultures différentes. La traduction, dans la littérature, est l’outil interculturel par excellence. Elle permet la rencontre, l’enrichissement et l’ouverture des cultures les une aux autres, par la passerelle des langues. C’est un outil incontournable de transmission et de partage de connaissances et de sentiments.

Sans la traduction, personne ne connaîtrait Hugo, Tolstoï, Hemingway, Naguib Mahfoud et bien d’autres et ce serait fort dommage et même un véritable gâchis et une perte considérable pour l’humanité qui ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. Sans parler des connaissances académiques enseignées dans les écoles du monde entier et dont les sources sont écrites en une multitude de langues. La traduction permet à l’enseignement d’être pluriel et si la littérature est 1, alors la traduction est 2.