Du droit des enfants à l’éducation / UNICEF

Imprimer Imprimer

Du droit des enfants à l’éducation / UNICEF

On va à l’école pour lire, écrire et apprendre. C’est l’éducation. L’alphabétisation est la première étape de l’éducation. Elle est primordiale et essentielle. C’est le premier pas, incontournable, dans le chemin de l’acquisition des connaissances. L’enfant sera capable de poursuivre le cursus scolaire qui sera le tremplin vers le développement de la personnalité et des capacités intellectuelles et physiques. Il pourra devenir un citoyen apte à participer au développement économique, social, culturel et politique de son pays. L’éducation permettra à l’enfant d’être capable de se prendre en main plus tard, de prendre les autres en main et de lutter efficacement contre la pauvreté et l’ignorance autour de lui. L’éducation fera de l’enfant un être humain digne de ce nom. Un pilier social avec lequel il faudra compter. Un être d’importance. Un personne qui pourra contribuer à la conservation du patrimoine et de l’identité culturelle des siens. Une personne qui peut faire avancer les choses, que tout le monde peut consulter, qui peut représenter dignement son pays, si besoin est. Une personne qui créera l’histoire et en fera partie. L’éducation est un droit humain inaliénable. Elle doit être accessible à tous les enfants, sans aucune discrimination. Tous les enfants doivent pouvoir aller à l’école, et ainsi bénéficier des mêmes opportunités de se construire un avenir meilleur. Donc, il est inhumain et cruel de ne pas en faire profiter et sur le même pied d’égalité tous les enfants du monde. Tous les enfants doivent avoir autant de chance les uns que les autres d’améliorer leurs conditions de vie. Sans discrimination de race, de nationalité, de culture, de religion, d’ethnie ou de langue. L’éducation est un droit fondamental, universel et élémentaire dont tous les enfants du monde doivent impérativement, obligatoirement et le plus tôt possible profiter.