Extraits

Résumé de La Couleur du vent

Publié le: 16 juin 2015
Résumé de La Couleur du vent

C’est l’histoire d’une jeune femme, Taala, qui vit avec sa mère divorcée, sa sœur divorcée et son frère qui prépare le bac. Elle est issue d’un milieu conservateur, mais se veut moderne. Elle enseigne dans un lycée, alors que l’enseignement commence à connaître de sérieux problèmes. Son amie, Toutou, vit de son côté des relations mouvementées avec Md Ali. Sa vie coule ainsi tranquille, jusqu’au jour où (...)

Extrait de ’’La couleur du vent’’ Page 249

Publié le: 12 février 2015
Extrait de ’’La couleur du vent’’ Page 249

Je t’aime encore plus que ce que j’imaginais. Quand j’ai compris que tu ne venais plus, j’ai souffert mille morts. Tu as crevé la bulle de mes illusions. Tu n’as pas honoré ta parole et je vénérais ta parole, trop peut-être. Mes aveux n’ont pas trouvé leur chemin vers toi. Mon cœur est submergé par des vagues de tendresse et de désespoir. Dans mon âme, la plus sombre angoisse épouse le plus brillant (...)

Extrait de La Couleur du vent ... Page 282

Publié le: 27 janvier 2015
Extrait de La Couleur du vent ... Page 282

Le désir de chavirer Dans la barque du plaisir Le délire d’amarrer Au quai des soupirs. L’amertume du temps Le temps des larmes Tu es mon printemps Tu as tant de charme. Le vague à l’âme Étreint votre cœur Se nourrit de ses rêves Cette étrange douceur Paraît comme une trêve. Elle plongea avec délectation ses pieds dans l’eau fraîche, aux senteurs d’algues et de moules fraîches. Les ailes (...)

Extrait de La Couleur du vent ... page 163

Publié le: 6 novembre 2014
Extrait de La Couleur du vent ... page 163

Les Mauritaniens détestent toutes les formes de violence et portent leurs cœurs en bandoulière. Les complications de toutes les formes leur hérissent l’échine. La vie pour eux doit couler douce comme le sable entre les doigts, comme le lait pétillant dans l’adress odorant, comme le vent du soir fait bruire les longues tiges de titarek, comme le rire des femmes fuse à la tombée du jour pour saluer la (...)

Extrait de La couleur du vent, page 160 ...

Publié le: 25 octobre 2014
Extrait de La couleur du vent, page 160 ...

D’autres mendiants attendaient les passants pour leur sauter dessus comme une nuée de sauterelles, par un maigre hivernage. Taala arrêta sa course, poussa un profond soupir et regarda enfin autour d’elle. La matinée était miraculeusement fraîche. L’immensité de saphir glacé où se noyait l’opale du soleil éclaboussait tout l’être et le bordait d’une écume perlée d’allégresse. La joie de vivre y entrait par (...)

La Couleur du vent ... Page 153

Publié le: 21 juillet 2014
La Couleur du vent ... Page 153

C’est beau tout ça, pensa Tala, mais « le ciel ne pleut pas de l’or. » On ne doit compter que sur soi-même et agir en conséquence pour obtenir ce qu’on désire. Allah Lui-même nous le demande et préfère les débrouillards aux paresseux, dans Son infinie perspicacité. La vie quotidienne et la religion sont intimement liées dans les esprits. Il n’est pas de conversation aussi banale soit-elle, où Dieu ou son (...)

Extrait de "La couleur du vent" Page 130

Publié le: 21 juillet 2014
Extrait de

Suite au rêve qu’elle fit ce soir-là, Tala erra pendant deux jours dans la maison, telle une âme en peine. Accablée, elle n’arrivait pas à se dépêtrer de la pénible impression laissée par son cauchemar. De toute façon, se morigéna-t-elle, elle ne devait pas s’en faire autant. Même si son rêve s’avérait réalité. Il faut toujours relativiser dans cette vie incertaine, aux rebondissements ambigus s’ils ne sont (...)

La Couleur du vent ... Page 384

Publié le: 26 mai 2014
La Couleur du vent ... Page 384

Toutou repensait à Ismail, coléreux, claquant la porte de leur chambre à la briser et réclamant son ‘’droit conjugal’’, quand elle se couchait avec la visible intention de dormir et qui ne la quittait plus depuis le début de sa grossesse. La chose la ragoûtait déjà si peu en temps normal, si en plus on l’appelait droit conjugal, elle devient carrément rébarbative. L’égoïsme d’Ismail, doublé de despotisme, (...)

La Couleur du vent ... Page 386

Publié le: 22 mai 2014
La Couleur du vent ... Page 386

L’attitude d’Ismail expliquait qu’au bout de trois mois seulement de ce régime, Toutou devînt insensible à sa beauté. Elle se dit que s’il avait été moins beau, cela aurait peut-être arrangé son caractère. La vanité et la suffisance n’ont jamais été de bonnes conseillères. Pour le punir parfois, elle ignorait sciemment la Tradition qui veut qu’une femme qui se refuse à son mari soit vouée aux malédictions des (...)

La Couleur du vent ... page 239

Publié le: 25 avril 2014
La Couleur du vent ... page 239

Pour comble de défiguration, en plein centre ville, on pouvait admirer des immeubles dans un état avancé de délabrement et des taudis non moins amochés. Cela n’a jamais blessé l’œil de quiconque, car on ne connaissait rien d’autre, et sans comparaison il n’y a pas de jugement qui tienne. Ceux ou celles qui avaient séjourné à l’étranger n’étaient pas les plus nombreux et avaient autre chose en tête que de (...)

La Couleur du vent ... page 410

Publié le: 22 octobre 2013
La Couleur du vent ... page 410

La plupart du temps, ils se taisaient, savourant en silence le bonheur miraculeux d’être des amis dans leur situation. Ils écoutaient le soir tomber et le vent jouer avec les arbres. Par les vitres ouvertes, ils laissaient la poussière se poser sur leurs bras, leurs visages, tel le duvet d’un cygne doré. Le vent et le sable, compagnons éternels du Mauritanien. Ils l’aidèrent de tout temps à (...)