Poèmes et Humeurs

Oublier (extrait de la couleur du vent)

Publié le: 13 janvier 2017
Oublier (extrait de la couleur du vent)

Le gong des souvenirs Sonne le glas de mes rêves L’image de ton sourire S’estompe et se lève Le soleil d’un avenir Mélancolique, une grève Où les galets chavirent Que les vagues soulèvent En un infini délire D’un océan de sève

Au quai des soupirs (extrait de la couleur du vent)

Publié le: 13 janvier 2017
Au quai des soupirs (extrait de la couleur du vent)

Le désir de chavirer Dans la barque du plaisir Le délire d’amarrer Au quai des soupirs. L’amertume du temps Le temps des larmes Tu es le printemps Le drame et le charme Et le vague à l’âme Se nourrit de rêves Quelle étrange douceur Aux allures de trêve.

L’absence (extrait de la couleur du vent)

Publié le: 13 janvier 2017
L’absence (extrait de la couleur du vent)

A toi me lient la souffrance, Les tourments de ton absence. De ma vie tu es le sens, De mon amour tu es l’ardeur, Et pour mon cœur en transes, Je mendie un peu de douceur. Abandonnée à ma rêverie, Mes pensés remontent le fil de l’eau, Les infimes détails du tableau De ma vie sont une duperie. Dans l’onde se dessine ton visage Et l’impitoyable mirage S’avère pure tromperie. Ma guitare et (...)

Dans tes yeux (extrait de la couleur du vent)

Publié le: 13 janvier 2017
Dans tes yeux (extrait de la couleur du vent)

Par la profondeur de tes yeux Et la beauté du ciel bleu, Je ne connais d’âme plus chère, S’écrient mon cœur et ma chair, Ni de sentiment plus vieux Par l’océan et les nuages, Les forêts vierges et le soleil, Aucun dessin, aucune image Ne te seront jamais pareils Dans tes yeux j’ai mis Tous les rêves et les espoirs, Dans leur sombre feu, Amertume, désespoir. Dans tes yeux, leur profondeur, (...)

Merveilleux souvenir (extrait de la couleur du vent)

Publié le: 13 janvier 2017
Merveilleux souvenir (extrait de la couleur du vent)

Les larmes sont mon avenir, Il ne me reste que ton sourire, Ce merveilleux souvenir, Que le temps n’efface, Des larmes et des rires, Des mots qui font gémir, Que la fin menace... Doux visage de ma folie, Vision d’or et de promesses, L’amour qui à toi me lie Vient me tourmenter sans cesse, Et chasser de la vie L’harmonie et l’allégresse, La musique et la symphonie La douceur et la (...)

Parle-moi du bonheur (extrait de la couleur du vent)

Publié le: 13 janvier 2017
Parle-moi du bonheur (extrait de la couleur du vent)

Trop de tourments Trop de chagrin, Des larmes pour effacer, Larmes bienfaisantes Larmes du passé Regard torturé, Une fleur à peine éclose Qui raconte tant de choses Fleur déjà fanée, Sur une feuille jaunie, Je dépose mes pensées, Ballottée d’hiver en printemps Nuage malmené par le vent, Une aile brisée, inquiète, Je me pose en douceur Une couronne de lauriers sur la tête, Une couronne (...)

Ce sourire

Publié le: 13 janvier 2017
Ce sourire

Ce sourire qui m’enlace Écris-le sur ma page Ces mains qui me retracent J’en veux pas le partage Tu m’as appris l’amour Le bonheur de tous les jours Réinvente-moi les saisons Les étoiles et les fous rires Allons au bout de l’horizon De nos passions, de nos désirs ...

Rêve de femme

Publié le: 13 janvier 2017
Rêve de femme

Je suis femme, sans armes, Je n’ai que mon charme Ma douceur et mes larmes Je ne sais pas pourquoi la vie Me fait quitter mes fils de soie Je ne sais pas pourquoi la nuit La lune me fait penser à toi Je ne sais pas, mais je sais fort Que ma vie est là encore Au bout d’un rêve qui dort

A Malouma mint Elmeydah

Publié le: 13 janvier 2017
A Malouma mint Elmeydah

A Malouma Ta voix, un foulard de soie Qui caresse la chaleur Des nuits de douleur Ses pépites d’or Sur le grenat du cœur Ruissellent encore En un flot suave De miel et de fleurs ****** Tes refrains, des cascades d’ivresse De nostalgie et de douceur De joie et de tristesse Tes mélodies charment Le cœur et l’esprit Tu fleuris les drames Et les gris des temps Ta voix est une arme Dans (...)

Autant en emporte le temps و ترجمتها إلى العربيه

Publié le: 26 décembre 2016
Autant en emporte le temps و ترجمتها إلى العربيه

Un air entraînant Une bouffée d’ardeur Nature éparpillée En mille sentiments Le ruisseau murmure Ecoutez bruire Les fleurs de l’étang Laissez-moi sourire Sourire un instant Laissez-moi courir Embrasser le vent Laissez-moi ouvrir La porte au printemps Laissez-moi mourir Au bord du bonheur De ma main cueillir Ce si doux moment Ecouter sourire Cet engoulevent Témoin de nos rires Et (...)

L’amitié

Publié le: 20 mars 2016
L’amitié

Les liens qui nous lient sont si étranges ... Nous sommes des amis, rien de plus ... Parfois, nous sommes plus que ça ... Mais le plus souvent, je sens que je suis un étranger pour toi ... Ces facettes multiples des liens qui nous rattachent l’un à l’autre ... Ce sont les divers pétales qui forment la corolle de notre amour ... Corolle effeuillée par tous ces vents autour ... Mais que la brise (...)

Face au silence

Publié le: 21 juillet 2015
Face au silence

Rester face A mon absence Rester seule Face au silence Nourrir les mirages De larmes de pluie Caresser ce paysage Dans un sursaut d’oubli Ces coloris si sages Qui rient et qui sourient

Un infini de sable و ترجمتها إلى العربيه

Publié le: 6 juin 2015
Un infini de sable و ترجمتها إلى العربيه

Toute cette immensité Au fond de mon regard C’est ma vérité Et tous mes espoirs Ancrée dans mes rêves Et ma réalité Elle est là, sans trêve Telle la fatalité Un pas chancelant Elle me sourit D’un air hésitant Elle me dessine Une symphonie Et son murmure Est harmonie Et je m’enroule Aux fils de ses vers Et le temps s’écoule Nudité d’enfer Tout me bouscule Le ciel et la terre Les grains (...)

Un cœur a explosé ...

Publié le: 18 mars 2015
Un cœur a explosé ...

Un cœur a explosé Éclats sanguinolents Un soubresaut La vie en solo Un vent violent Un cri déchirant Des idées reçues Combats de néant Regards insistants Maux si lancinants Et miasmes alarmants Pourquoi la guerre ? Est-ce si important ? Pourquoi la galère Pour ces innocents Un ciel douloureux En larmes et en sang L’homme est si fou Et si (...)

A DIMI

Publié le: 6 mars 2015
A DIMI

Avec elle sont partis des pans entiers de notre existence, la beauté, l’art, sa quintessence, tous les plaisirs de tous nos sens, l’amour, le charme, l’effervescence, de ce qui fait de nos vies la renaissance , après elle tout n’est que vide, tout n’est qu’absence ... Nous sommes orphelins de ce visage, de ce sourire, de cette joie contagieuse, de ce délire, d’une âme généreuse, en bontés et en (...)