Au coeur de la nuit ...

Imprimer Imprimer

Au coeur de la nuit ...

Au cœur de la nuit

Surgit une pensée

Sensée, insensée ?

Je ne sais ma mie

Si c’est l’avenir

Si c’est le passé

Laissons-le dormir

Laissons-le passer

Et tous ces désirs

Que j’ai amassés

Et tous ces débris

Que j’ai ramassés ...

Telles les notes d’un balafon

Les vies se font

Et se défont

Telles les notes

D’un balafon

Une nuée de frelons

Le soupir à fond

D’un soir trop doux

D’un crépuscule roux

Dans un village fou

Les tam-tams sans fin

D’une vie, d’un destin

Une nuit de rosée

D’un cœur apaisé ...

Un rien

Un esprit insatisfait, frustré

M’a frôlée de ses ailes poisseuses

Mais je vais le laisser faire

Tant pis pour moi

Tant pis pour le monde

Au regard de l’éternité, ce n’est rien

Un duvet emporté par le vent

Une larme, un sourire, une rafale de tourments