Zeineb

Imprimer Imprimer

Zeineb

Zeineb fêta cette année-là son anniversaire toute seule, devant la télévision, en sirotant un verre de coca-cola. Malgré les belles promesses de sa mère, personne ne s’était rappelé qu’elle avait dix ans ce jour-là, ni ne s’était soucié de le savoir. Cette journée fut marquée pour elle d’une pierre noire.

L’après-midi, elle surprit son beau-père, Mahfoudh, en train de dire à sa mère, Fatma :

- Zeineb, Isselkou et Mahmoudi sont envahissants. Je n’ai pas d’enfants, moi ! Et je n’ai ni le désir, ni les moyens de m’occuper des enfants d’un autre. Il gagne mieux sa vie que moi. Ils font beaucoup de bruit et tous ceux qui viennent ici s’étonnent de leur présence.

Fatma se rappela l’adage maure ‘’tout le monde peut se prévaloir de sa suite (ceux qui le suivent, qui lui sont attachés), sauf les femmes’’. Beaucoup de beaux-pères autour d’elle adorent les enfants de leurs femmes et elle pensait qu’il en serait de même de Mahfoudh, avant de l’épouser. Mais elle dut amèrement déchanter et plus tôt qu’elle ne le pensait.

A suivre ...

dans

le recueil de contes et nouvelles

en cours de publication